Vous êtes ici

Haut de page

Recherche

Article
23/12/2019
Dynamiques observées Parmi les évolutions du territoire dans la vallée, certaines ont des effets paysagers notables :
Article
23/12/2019
Cette séquence ouverte et lumineuse de la vallée de la Vilaine est marquée par la présence de marais importants, notamment dans la boucle de Gannedel. Redon, partie prenante d’une structure paysagère exceptionnelle, est l’un des sites urbains les plus remarquables du département.
Article
23/12/2019
L’étalement urbain et l’occupation de la vallée : les deux facteurs principaux de l’évolution des paysages La comparaison entre les photos aériennes de 1950 et celles d’aujourd’hui permet de lire les dynamiques territoriales et leurs effets les plus importants sur les paysages de l’unité :
Article
23/12/2019
A la confluence de trois cours d’eau, la Vilaine, l’Oust et l’Arz, la ville de Redon est bâtie sur un site proposant des paysages singuliers, tantôt en balcon, tantôt en ligne de crête. Le moteur économique s’est ajouté au motif religieux initial de l’implantation. Dans la continuité du port et de la gare, déstructurant la vieille cité, les zones d’activités ont grignoté le marais. Le tissu urbain s’est implanté sur les coteaux abrupts et les reliefs plissés.
Article
23/12/2019
Les regards portés par les habitants sur les paysages de l’Ille-et-Vilaine ont été approchés à partir d’une série de photos et des questions complémentaires. Cette approche quantitative a notamment permis de définir une structure des représentations et de vérifier des liens entre les représentations des paysages et les caractéristiques socio-économiques et résidentielles (localisation et manières d’habiter le territoire) des répondants. Cet article propose une synthèse de l'analyse statistique des données des questionnaires retournés. L'ensemble de l'analyse est accessible dans un document joint à l'article.
Article
23/12/2019
La présence de l'eau et celle des forêts dans les paysages contribuent à ressentir la nature. En Ille-et-Vilaine, leur répartition et les conditions de leurs perceptions constituent une facette importante des paysages.
Article
23/12/2019
Le département est composé d’unités paysagères distinctes, et présente des caractères paysagers qui lui sont propres. Comme pour toute la Bretagne, un fort contraste est à remarquer entre le littoral et l’intérieur. En revanche, la position de Rennes dans les terres et non sur la côte distingue le département de ses voisins bretons. A grands traits, les paysages d’Ille-et-Vilaine peuvent être caractérisés par :
Article
23/12/2019
L’approche sensible et perceptive du bocage est développée ici : les notions d’ambiances, de modes de perception sont analysées en complément des approches fonctionnelles évoquées dans d'autres articles.
Article
23/12/2019
Très présent dans le paysage rural d'Ille-et-Vilaine, le bocage, quelle que soit sa forme, est peu valorisé dans les représentations artistiques ou touristiques. Son rôle dans la perception des paysages ruraux d'aujourd'hui reste à définir.
Article
23/12/2019
Dans sa diversité, le patrimoine bâti, religieux ou défensif, d’activité ou résidentiel, des bourgs ou des villes, s’inscrit comme élément fondateur de paysages.
Article
23/12/2019
L'échelle départementale [> COMPRENDRE LES PAYSAGES       D'ILLE-ET-VILAINE->rub1]
Article
23/12/2019
Finalisation en cours... publication de l'atlas prévue pour juillet 2014

Pages