Haut de page

Vous êtes ici

40. Détermination des unités de paysages : les roches


L’interprétation des caractères géologiques du département a été présentée dans le chapitre « Comprendre les paysages d’Ille-et-Vilaine », en particulier, [L’Ille-et-Vilaine dans le contexte armoricain->art2] dont est issue la carte ci-dessus.

Dans le cadre de la partition des paysages, la carte géologique permet de conforter ou questionner les limites établies en fonction du relief, des sols ou de l’occupation du sol. Elle renseigne également sur les matériaux qui ont pu orienter l’architecture locale.

Cependant, la carte géologique privilégie la représentation des roches profondes et rend moins compte des formations superficielles, souvent altérées ou déplacées. Elle privilégie aussi l’âge de mise en place des roches. Or, d’une part, les mêmes niveaux stratigraphiques peuvent correspondre à des roches assez différentes dans leur composition, d’autre part les formations affleurantes, souvent altérées sur plusieurs mètres d’épaisseur ou constituées de dépôts quaternaires, sont inégalement cartographiées (note) alors qu’elles ont également un fort impact paysager, par leur influence sur les sols, les reliefs.



----